Découvrez la truffe du Bugey de l’Auberge de Contrevoz.

LA TRUFFE DU BUGEY

La truffe dans tous ses éclats

Pour votre confort....

Le menu est servi pour l'ensemble des convives d'une même table

et uniquement sur réservation 48h à l'avance minimum....

merci de le préciser lors de votre réservation

(de mi-janvier à mi-mars) dernier week end Dimanche 10 mars 2019

Menu autour de la truffe

en accord avec les produits de saison

 

A la découverte de la truffe « Tuber Melanosporum »
(disponible jusqu'à la mi-mars)
sur réservation 48h à l’avance minimum... selon la disponibilité de la truffe
Menu complet 65 €
Menu choix poisson 58 €
Menu choix viande 58 €

Forfait vin en accord avec le menu sélectionné de 18.50 € (3 verres)

Pour votre confort, le menu est concocté pour l'ensemble des convives d'une même table.
LA MISE EN BOUCHE
Le club sandwich: comté/truffes
sep
 Le fût de poireau confit, croustillant de ris de veau, vinaigrette de truffes
sep

 La noix de st jacques et la lotte snackées, mousseline de patate douce aux éclats de noisettes,

beurre truffé

..........

Le duo de canard: Le magret et la cuisse, son jus,

millefeuille de lasagnes et copeaux de truffes

sep

 Le taleggio aux lames de truffes, poire et miel truffé

sep

 Le sablé truffe/arabica, crème brûlée vanille,

caramel de truffes

Nos viandes bovines sont nées, élevées et abattues en France.

L'historie de la Truffe

La truffière Expérimentale

(La truffière expérimentale se trouve à l'entrée du village de Contrevoz et est gérée par le syndicat des Trufficulteurs du Haut-Rhône en collaboration avec l'INRA. Le président et le chef se font un plaisir de la faire visiter...)

La truffe du Bugey dans tous ses états
LA TRUFFE ET LE BUGEY

  • Terroir aux collines calcaires, à l'exposition ensoleillée, le Bugey a de tout temps donné des truffes.

    Il y a plus d'un siècle le marché de la truffe de nos voisins de Bellegarde et celui de Belley permettait la vente de truffes de tout le Bugey :

    7500 kg en 1868 !!!
    Et même 8500 kg en 1889.
  • Lucien Tendret et Anthelme Brillat-Savarin ont dans leurs écrits souligné tout l'intérêt qu'ils portaient à la truffe du Bugey.
  • La production truffière Bugiste était importante. Vous trouverez encore dans nos campagnes quelques grands-pères qui se souviennent, dans leur enfance, d'avoir mangé des plats entiers de truffes à la crème, en ragoût, en omelette.

    Le Savoir-faire de nos ancêtres a disparu, mais le Bugey est riche de nombreuses truffières « sauvages » (naturelles).

  • Les Bugistes sont attachés à leurs racines, atavisme, mystère de la truffe, richesse du goût. !!!

    Des passionnés se lancent aujourd'hui dans le renouveau de la culture des Truffes.

  • La volonté du Syndicat des Trufficulteurs de Haut-Rhône, ayant son siège à Belley, est d'aider à la mise en place de nouvelles truffières.

    Une truffière expérimentale permet de tester les protocoles. Tous les évènements et observations sont consignés, dans des fichiers informatiques.

    Terrain bien calcaire, bien drainant, chaud, voire sec, avec ses chênes ou terrain moins séchant avec des noisetiers pour les plus pressés. De 5 à 10 ans de soins attentifs pour voir enfin la première truffe.

  • Originalité du Bugey par sa situation géographique, le Bugey cache plusieurs sortes de truffes. Bien sûr la truffe « noire » « Tuber Mélanosporum », truffe du soleil le plus connu, mais aussi la truffe « Tuber Uncinatum » ou truffe de l'ombre que l'on trouve sous des arbres à l'ombrage léger de nos forêts de charmilles...
  • Savez-vous que dans le sol, il faut 9 mois pour que la truffe arrive à maturité au moment de la récolte ?

    L'écosystème de la truffe est très fragile : de la lumière, de l'eau, des cailloux, des fourmis, des vers.

A jamais, cet équilibre fragile est détruit si la truffière est piochée.

LA GASTRONOMIE

La richesse de la truffe est son odeur, son parfum.

Seule la truffe mûre donne son arôme maximum. Il faut donc choisir une truffe ferme, en état de maturité parfaite, de belle couleur noire.

L'arôme merveilleux de la truffe est fragile.

L'art de la gastronomie permet de conserver et de mettre en valeur ce produit qui doit être considéré comme un « condiment » plutôt qu'un champignon.

Les œufs, les volailles, les viandes, les poissons, les pommes de terre, les pâtes captent à merveille le parfum de la truffe.

La truffe du bugey